France: Manuel Valls enfariné à Strasbourg par un opposant au 49.3

L’ancien Premier ministre français Manuel Valls a reçu un sac de farine sur la tête jeudi, lors de son déplacement à Strasbourg.
22 déc. 2016, 16:41
/ Màj. le 18 janv. 2017 à 20:02
Le passant a balancé de la farine sur l'ancien Premier ministre pour protester contre le 49.3.

Alors qu’il s’apprêtait à entrer dans un café de Strasbourg, près du marché de Noël, Manuel Valls s’est fait enfariner par un opposant à l'article 49.3. En déplacement de campagne sur le thème de la sécurité, l’ancien Premier ministre avait rendez-vous au Café Broglie avec des élus locaux. En guise d’accueil, un passant lui a alors lancé un sac de farine en criant « 49.3, on n’oublie pas! On ne pardonne pas!»

 

 

Impassible, Manuel Valls s’est engouffré dans l’établissement. Selon une journaliste du Figaro sur place, il a même ironisé: "Ce sont les joies de la campagne il n'y a aucun problème, la farine sans gluten c'est un bon présage". 

 

 

 

«Tu as un peu blanchi!», a ironisé le maire PS de Strasbourg Roland Ries, en s'adressant à l'ancien premier ministre. «Les soucis!», a blagué un autre, rapporte Le Figaro.

L’individu perturbateur a été arrêté un instant plus tard.

Pour rappel, Valls, candidat à la primaire de la gauche pour la présidentielle l'an prochain, qui avait utilisé le 49.3 pour imposer la loi Travail, a proposé il y a une semaine de le supprimer. Cet article de la Constitution permet l'adoption d'un texte sans avoir recours au vote à l'Assemblée nationale.

par Nicole Cajeux