Réservé aux abonnés

«C’est moi qui ai fait partir ce train»

Une erreur humaine à la base de la collision ferroviaire.
15 juil. 2016, 01:25
/ Màj. le 15 juil. 2016 à 00:01
epa05422964 Recovery operations at the train crash site, between the towns of Corato and Andria, in the southern Puglia region, Italy, 13 July 2016. The deadly commuter train collision on 12 July in the towns of Corato and Andria in the southern Puglia region left 27 people confirmed dead and left more than 50 injured.  EPA/MATTEO GUIDELLI ITALY TRAIN COLLISSION ACCIDENT

L’erreur humaine semble être à l’origine de la terrible collision frontale entre deux trains qui a fait au moins 23 morts mardi dans les Pouilles, dans le sud de l’Italie. Un chef de gare a reconnu avoir par erreur donné le signal de départ fatidique, mais il se défend d’être le seul responsable. «C’est moi qui ai fait partir ce train, c’est moi qui ai levé le disque vert, il y avait de la confusion, les trains étaient en retard», a déclaré le chef de la gare d’Andria, cité hier par les médias.

Deux trains de passagers circulant à grande vitesse sur la même voie se sont heurtés de front mardi m...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois