Réservé aux abonnés

"Garde un jour, garde toujours!"

Benjamin Croisier, 22 ans, hallebardier, veille à la sécurité du pape au Vatican, animé par sa foi.
07 août 2015, 15:14
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8964033.jpg

jlaurent@lacote.ch

Benjamin Croisier est hallebardier au sein de la Garde suisse pontificale depuis juin 2014. Le jeune Gimelan de 22 ans explique ce qui, au delà de sa foi, est à l'origine de cette vocation, basée sur le volontariat. Avant de s'engager, le jeune homme s'est formé en tant qu'horloger rhabilleur et a obtenu ses galons de sergent grenadier de char puis commandant de char grenadier.

Comment expliquez-vous votre engagement au sein du Corps de la Garde suisse pontificale?

Très jeune déjà, j'ai su qu'il exis...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois