Réservé aux abonnés

«L’histoire jaugera Barack Obama»

26 déc. 2016, 23:07
/ Màj. le 27 déc. 2016 à 00:01
ZU DEN US-PRAESIDENTSCHAFTSWAHLEN 2012 STELLEN WIR IHNEN FOLGENDES BILDMATERIAL ZU BARACK OBAMA UND JOE BIDEN ZUR VERFUEGUNG - President Barack Obama speaks, as a tear streams down his face, at his final campaign stop on the evening before the 2012 presidential election, Monday, Nov. 5, 2012, in Des Moines, Iowa. ( (. KEYSTONE/AP Photo/Carolyn Kaster) USA WAHLEN PRAESIDENT 2012 OBAMA BIDEN

Le 20 janvier, Barack transmettra officiellement le flambeau à Donald Trump. Après huit ans à la tête de la première puissance mondiale et malgré l’usure du pouvoir, la cote de popularité du premier président américain noir reste singulièrement élevée. Pourtant, il n’est pas parvenu à se donner un successeur démocrate, signe d’un malaise social profond. Sa place devant l’histoire mettra du temps à être jaugée, estime André Kaspi, historien, spécialiste des Etats-Unis et auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire américaine. Entretien*.

En 2012 déjà, vous avez publié un essai: «Barack Obama, la ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois