Réservé aux abonnés 11

La colère est de retour place Tahrir

Les jeunes Egyptiens veulent le départ de la junte qui a succédé à Moubarak. Une autre révolution pourrait faire vaciller le gouvernement.
03 août 2015, 19:47
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_5505556

La foule est de retour sur la place Tahrir. Au coin de l'Université américaine du Caire, devant le restaurant Hardee's, un barrage de policiers antiémeute fait face aux manifestants. Les grenades lacrymogènes partent sans discontinuer des rangs des policiers, décrivent en l'air un lobe de fumée et retombent dans la foule. L'air pique les yeux, irrite la gorge, brûle la peau. Les manifestants, toussant, pleurant, les yeux rougis, refluent un moment, puis avancent de nouveau. Les plus courageux ramassent les grenades et les relancent vers les policiers. "Le peuple veut la chute de Tantaoui!" , ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois