Pêche illégale: course poursuite entre les gardes-côtes argentins et un chalutier chinois

Mardi, les forces de l'ordre argentines ont coulé un chalutier chinois qui pêchait illégalement dans leurs eaux territoriales. Le navire a refusé d'obtempérer et a tenté d'entrer en collision avec les gardes-côtes.
16 mars 2016, 15:42
/ Màj. le 16 mars 2016 à 17:52
Le chalutier chinois pêchait sans autorisation au large de Puerto Madryn.

Les autorités argentines sont régulièrement confrontées à des chalutiers illégaux dans leurs eaux territoriales. Il est arrivé qu'ils en poursuivent pendant des semaines. Mardi, fait rarissime, les gardes-côtes ont décidé d'en couler un.

Ce chalutier chinois a été pris en chasse alors qu'il pêchait illégalement dans une zone appartenant à l'Argentine. Selon les autorités, il aurait fait la sourde oreille aux messages des gardes-côtes. Les lumières se sont éteintes et le navire a tenté de s'enfuir vers les eaux internationales.

« Le navire en infraction a tenté d’entrer en collision avec les gardes-côtes de la préfecture navale, et l’ordre de tir a alors été donné, causant des avaries», relaie le média Le Monde.
 

 

 

Pékin demande une enquête

Le chalutier a chaviré mais n'a pas fait de victimes. Quatre marins ont été secourus par les gardes-côtes et les 28 autres par d'autres chalutiers chinois.

Selon le média Radio Chine Internationale, les autorités de Pékin ont demandé à l'Argentine de prendre des mesures pour qu'un tel incident ne se reproduise pas. Ils ont demandé l'ouverture d'une enquête.

par Mouna Hussain