Proche-Orient: frappe israélienne sur l’immeuble d’Al-Jazeera et Associated Press

L’armée israélienne a mené une frappe samedi sur un immeuble d’une dizaine d’étages, ont constaté des journalistes de l’AFP. Le bâtiment abritait les locaux de la chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera et de l’agence de presse américaine Associated Press (AP) dans la bande de Gaza.
15 mai 2021, 17:44
/ Màj. le 15 mai 2021 à 17:44
L'armée israélienne a mené une frappe samedi sur un immeuble d'une dizaine d'étages. Le bâtiment abritait les locaux de la chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera et de l'agence de presse américaine Associated Press (AP) dans la bande de Gaza.

«Une frappe israélienne a dévasté la tour qui abrite les bureaux d’AP dans la ville de Gaza», a écrit sur Twitter Jon Gambrell, un journaliste de l’agence américaine. Des journalistes de l’AFP ont vu la tour de 13 étages se faire pulvériser par plusieurs missiles.

Jawad Mehdi, propriétaire de la tour Jala, a indiqué qu’un officier israélien du renseignement l’avait prévenu avant la frappe qu’il disposait d’une heure pour faire évacuer le bâtiment. Il a demandé dix minutes supplémentaires pour que les journalistes puissent emporter leur équipement, mais a essuyé un refus.

 

 

La chaîne Al-Jazeera a confirmé sur Twitter que ses locaux étaient dans ce bâtiment et a retransmis en direct les images de la tour s’effondrer dans un nuage de poussière. L’armée israélienne a indiqué que des équipements militaires du Hamas, le mouvement islamiste au pouvoir dans l’enclave, se trouvaient dans la tour frappée par ses avions de combat.

Samedi matin, deux femmes et huit enfants d’une même famille sont morts dans une autre frappe israélienne sur une maison dans un camp de réfugiés de la ville de Gaza.

 

 

Le mouvement islamiste Hamas au pouvoir à Gaza et l’Etat hébreu échangent depuis lundi des tirs meurtriers depuis et vers l’enclave palestinienne de deux millions d’habitants sous blocus israélien.