Réservé aux abonnés

L'Eglise américaine se retrouve à nouveau sur la sellette

Deux cardinaux censés s'envoler pour le Vatican, pour prendre part à l'élection du successeur de Benoît XVI, sont accusés d'avoir étouffé des faits.
07 août 2015, 11:02
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6832246.jpg

A quelques jours de l'ouverture du conclave qui élira le successeur de Benoît XVI, l'Eglise catholique américaine se retrouve à nouveau sur la sellette, rattrapée par de multiples scandales d'abus sexuels perpétrés par des prêtres sur des enfants, remontant aux vingt dernières années. Le sujet a occupé maintes fois la une des journaux depuis 2002, au fur et à mesure que filtraient d'ahurissantes révélations sur des milliers de cas, de Boston au Kansas, en passant Philadelphie.

Le sujet revient sur le devant de la scène au plus mauvais moment, pour deux cardinaux censés s'envoler pour Rome d'i...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an