Réservé aux abonnés

La défense tente de déstabiliser un témoin

07 août 2015, 13:27
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_7851880.jpg

L'avocat du champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius a essayé, en vain, de déstabiliser un témoin clé de l'accusation, qui dit avoir entendu des cris terrifiants, hier au deuxième jour du procès de l'athlète. Pistorius est jugé pour le meurtre de sa petite amie.

Michelle Burger, maître de conférences à l'Université de Pretoria, a cependant répété avec constance ce qu'elle avait déjà raconté la veille dès l'ouverture du procès devant un tribunal de Pretoria: elle a entendu des cris d'une femme et des appels au secours - de cette femme, mais aussi d'un homme - depuis sa chambre à couc...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois