1ère journée de Super League: Lucerne gagne à Lugano, et Young Boys à St-Gall

Le championnat suisse de football a repris ce samedi. Lors de cette première journée de Super League, Lucerne s'est notamment imposé face à Lugano sur le score de 2 à 1, tandis que Young Boys a battu St-Gall.
23 juil. 2016, 20:28
/ Màj. le 23 juil. 2016 à 22:06
Lucerne a remporté son premier match de championnat face à Lugano.
La saison de Super League a débuté avec deux victoires de clubs étant en déplacement. Les Young Boys ont gagné 2-0 à Saint-Gall, alors que Lucerne s'est imposé 2-1 à Lugano.
 
Les ambitieux Young Boys ont donc pris un bon départ. Ils ont empoché les trois points à Saint-Gall grâce à des réussites de Bertone (55e) et Kubo (83e).
 
Cette partie de reprise a mis long à vraiment démarrer, à l'image de la majorité des matches du récent Euro 2016. Après la pause atteinte sans le moindre tir cadré de part et d'autre, les visiteurs ont progressivement pris l'ascendant contre un adversaire en panne d'idées et de confiance.
 
YB a ouvert le score sur un corner botté en retrait par Ravet pour Bertone, oublié par la défense des Brodeurs. Les Bernois ont ensuite bénéficié de quelques occasions de faire le break.
 
Ils y sont finalement parvenus grâce à Kubo, qui profitait d'une mésentente entre Lopar et Angha pour inscrire le numéro deux à peine 120 secondes après être entré en jeu.
 
Ce succès est bon pour le moral des Bernois avant leur 3e tour qualificatif aller de la Ligue des champions mercredi à Lviv contre Shakhtar Donetsk. Les Ukrainiens risquent d'être bien plus durs à manoeuvrer que ces Saint-Gallois très décevants.

Lugano mal payé

Battus par Lucerne, Lugano peut avoir des regrets: les Tessinois auraient sans doute mérité de prendre un point au Cornaredo. Lugano a en effet fait la majorité du jeu, mais s'est montré fébrile à la conclusion ou dans la dernière passe.
 
Plus réalistes à défaut de séduire, les visiteurs ont empoché la totalité de l'enjeu. Ils ont marqué par Neumayr (31e) et Marco Schneuwly (84e/penalty), alors que les bianconeri n'ont répliqué que par Ceesay (85e).
 
Lugano aurait dû mener après un quart d'heure et deux grosses occasions. Sur un coup franc excentré d'Alioski, le Tessinois le plus dangereux, Mizrachi trouvait moyen de manquer le cadre en ratant la cible alors qu'il se trouvait seul à six mètres du but lucernois (7e).
 
Ensuite, Bottani tirait sur le poteau (15e). Le capitaine luganais expédiait ensuite une volée qui passait tout près du but juste avant la pause (45e).
 
Après le thé, il fallait attendre les dernières minutes pour voir de l'action. Dans la foulée du penalty réussi par Marco Schneuwly, Lugano revenait à une longueur grâce à Ceesay, servi par Alioski. Mais malgré une grosse pression et quelques situations chaudes, les Tessinois ne parvenaient pas à éviter la défaite.