Hockey sur glace: Lausanne écrasé 4-0 par Berne à Malley

Tous les clubs romands engagés ce samedi dans le championnat de Suisse de LNA ont connu de lourdes défaites. Genève, contre Davos, Lausanne, face à Berne, et Fribourg, sur la glace de Lugano, ont chuté sur des scores larges.
03 déc. 2016, 23:14
/ Màj. le 03 déc. 2016 à 23:23
La déception se lit sur les visages des joueurs lausannois après la claque reçue contre le CP Berne.

Soirée noire pour les clubs romands, avec trois défaites nettes. Fribourg a explosé 8-1 à Lugano, Genève a été fessé 7-1 par Davos et Lausanne s'est incliné 4-0 à Malley devant Berne.

Houston we have a problem ! Fribourg s'est perdu à la Resega face à un Lugano pourtant moribond, qui restait sur quatre revers d'affilée. Les Fribourgeois se sont inclinés 8-1. La veille, les pensionnaires de la BCF Arena avaient laissé filer la victoire chez eux devant Bienne (5-3). Il faut croire que cette défaite a eu des effets plus néfastes qu'escomptés dans les esprits fribourgeois. Un homme a tenté de secouer les choses: Sebastian Schilt. Mais le défenseur s'y est mal pris puisqu'il a écopé de 31 minutes de pénalité et que Lugano a profité de ses punitions pour frapper à trois reprises en power-play et faire passer le score de 1-0 à 4-0. La dernière fois que les Dragons avaient subi pareille déculottée remonte au 11 décembre 2015. A domicile, les Fribourgeois avaient étaient écrasés par Davos 9-1. Cela ne les avait pas empêchés de se qualifier pour les play-off. Mais là, avec sept longueurs de retard sur la barre et un moral qui tutoie les abysses, la mission qui incombe à Larry Huras semble osée.

Genève-Servette ne creuse peut-être pas sa tombe comme Fribourg, toujours est-il que les Aigles sont retombés dans leurs travers face à Davos. Les Genevois, fiers vainqueurs de Langnau 6-1 la veille, ont été dominés 7-1 par des Grisons virevoltants. Loin de traverser une période particulièrement faste, avec cinq défaites en six matches, Davos s'est relancé en retrouvant son jeu de transition rapide. Il convient toutefois de préciser que Genève n'a pas été aidé par ses portiers. Mayer a tenu un peu plus de 22 minutes avant de céder sa place à Christophe Bays, qui n'a pas mieux paru. L'ancien junior formé à Lausanne se souviendra du 7-1 inscrit par un Dino Wieser déchaîné.

Comparé aux cascades de buts sur les autres patinoires, le Lausanne - Berne a longtemps ressemblé à un match de Ligue 1. Mais comme lors de la précédente visite de Berne à Malley, le champion a tenu son rang pour l'emporter 4-0. Parfaitement en place, le SCB a offert une performance de choix, en ne laissant presque jamais respirer les Vaudois. Le score a longtemps été de 1-0, mais les Lausannois ont eu de la peine à se montrer vraiment dangereux devant Genoni. Tout s'est décanté en fin de match, avec trois buts dans les cinq dernières minutes pour les hommes de Kari Jalonen. Il y aurait même pu y avoir deux buts de plus, un de chaque côté, mais les arbitres ont annulé un but de Noreau et un de Miéville. Celui du Lausannois ne se discute pas étant donné le hors-jeu intervenu quelques instants avant le lancer victorieux de l'attaquant fribourgeois. Difficile en revanche de comprendre l'annulation du but bernois alors que le score était de 1-0 en faveur des Ours. Le LHC voit donc sa série positive stoppée à cinq victoires consécutives.

Bienne a eu besoin de la prolongation pour prendre la mesure des Zurich Lions 5-4 ap. Mais les Seelandais menaient 4-1 à la 44e lorsque Rossi a pu inscrire son deuxième but de la partie. Seulement, les Zurichois ne sont pas leaders pour rien et Sjögren, Wick et Nilsson ont pu niveler la marque. Le but du Suédois est tombé dans la dernière minute, avec un homme de plus sur la glace. Heureusement que lors du temps supplémentaire, Pouliot a pu offrir un deuxième point à ses couleurs. Bienne revient à hauteur de Kloten et Davos à la cinquième place, avec 41 points.

Victorieux de ses trois derniers duels, Ambri-Piotta a cette fois dû s'avouer vaincu devant Langnau (3-2). Les Emmentalois ont remporté un précieux succès en s'accrochant alors qu'ils étaient menés 2-0. Dans le dernier match de la soirée, Zoug est allé s'imposer 3-2 à Kloten.