LNA: Genève domine Lausanne, Bienne cède sur la fin

Genève a remporté son premier derby lémanique en s'imposant 5 - 3 face à Lausanne. Gottéron s'incline 4 - 2 face à Zoug. Du côté de Bienne, ils s'inclinent en fin de rencontre sur le score de 4 - 3 face à Zurich.
01 oct. 2016, 22:33
/ Màj. le 01 oct. 2016 à 22:38
Genève-Servette a dominé Lausanne sur le score de 5 - 3.

Genève-Servette a remporté le premier derby lémanique de la saison en dominant le LHC 5-3 aux Vernets. Fribourg a poursuivi sa mauvaise série en s'inclinant 4-2 à Zoug.

Le premier derby lémanique de la saison a donné lieu à un match enlevé, chose qui n'était plus arrivée depuis un bon petit moment. Mais les Vaudois vont peut-être regretter la tactique défensive de Heinz Ehlers qui ennuyait tellement les hommes de Chris McSorley. Maintenant ce n'est pas à 5 contre 5 que les Lausannois ont cédé, c'est sur le box-play. Face à un jeu de puissance peu inspiré en ce début d'exercice, les Vaudois ont offert trop de chances aux Aigles. Les Grenat ont ainsi trouvé par trois fois l'ouverture avec un homme de plus sur la glace. Et Chris McSorley peut dire merci à son capitaine Jim Slater. S'il n'a pas marqué, le centre américain a considérablement gêné la défense vaudoise, Cristobal Huet en tête, en se mettant devant le gardien franco-suisse à chaque opportunité. Côté genevois, à noter l'absence de Mike Santorelli. L'ancien attaquant des Anaheim Ducks ne fait tout simplement plus partie du contingent des Aigles puisqu'il a demandé à être libéré. Le LHC, sans Danielsson, devra peut-être composer sans Per Ledin. Le Suédois n'a pas terminé la rencontre alors qu'il disputait son premier match de championnat.

Larry Huras avait décidé de taper fort pour son troisième match à la tête de Fribourg Gottéron, mais on ne peut pas dire que cela a porté ses fruits étant donné que Gottéron a perdu 4-2 à Zoug. Si la présence de Pouliot en tribunes ne constituait pas une surprise, celle d'Andreï Bykov a dû surprendre plus d'un supporter des Dragons. Car le fils de Slava a plutôt bien débuté la saison avec neuf points en neuf matches. Est-ce une façon pour l'entraîneur canadien de montrer que personne n'est intouchable?

Bienne cède sur la fin

Bienne a longtemps fait tout juste face aux Zurich Lions, mais les hommes de Hans Walsson ont finalement remporté la partie 4-3 ap. Les Seelandais menaient 3-1 grâce à ses étrangers, mais l'armada zurichoise a réussi à revenir à 3-3 à la 51e et à ajouter un deuxième point sur un lancer précis de Roman Wick en prolongation.

Lanterne rouge et recordman du nombre de défaites en entame de championnat avec neuf revers de rang, Langnau a relevé la tête grâce à la courtoisie de Kloten pour un succès 5-3. Martin Gerber avait peut-être de la peine de voir son club de coeur s'enfoncer au classement, si bien que le portier quadragénaire a laissé passer de manière étonnante le 4-1 des Tigers. Scott Beattie a peut-être sauvé temporairement sa tête et l'ombre de Heinz Ehlers semble s'éloigner. Mais pour combien de temps?

Ambri-Piotta est dans une position à peine plus enviable que celle des Emmentalois. Alors qu'ils étaient devant 3-1, les Léventins ont réussi à s'incliner 4-3 face à Davos à la Valascia. En 130 secondes, de la 54e à la 56e, les Davosiens ont inscrit trois buts. Hans Kossmann a vraiment du travail à faire sur le mental de ses troupes.

Dans le dernier match de la soirée, Lugano a battu Berne 4-3 ap.