Ski alpin: Ted Ligety victorieux à Saint-Moritz

L'américain Ted Ligety s'est imposé dimanche en géant à Saint-Moritz. Le Suisse Carlo Janka termine à la 24e place.
07 août 2015, 12:44
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Ted Ligety seul au monde à l'issue de la 1e manche.

Ted Ligety est à nouveau digne de son surnom de "Monsieur Géant". Après quelques couacs dans la discipline, l'Américain a renoué avec la victoire à St-Moritz dans sa discipline de parade.

Après un début de saison conforme à ses standards avec des succès à Sölden et Beaver Creek, Ligety a connu deux rares couacs avec des éliminations à Val d'Isère et Adelboden. Retombé brutalement sur terre après des mois de domination, le coureur de Park City avait lui-même confié qu'il traversait une période difficile.

Cela n'a toutefois pas duré. Remis en selle par un succès en super-combiné à la mi-janvier à Wengen, l'Américain a repris ses bonnes vieilles habitudes à St-Moritz. Comme à ses plus belles heures, il a dégoûté ses adversaires dès la manche initiale, disputée dans une météo exécrable (brouillard, neige) et bouclée avec plus d'une seconde de marge sur ses plus proches poursuivants. Une avance encore creusée sur le second tracé pour devancer facilement ses habituels rivaux autrichien Marcel Hirscher (à 1''51) et français Alexis Pinturault (à 1''69). Deux hommes qui se sont pourtant bien défendus quand on voit que le quatrième, le Suédois Matts Olsson, pointe à... 2''68.

Il s'agit de la 20e victoire de Ted Ligety en géant en Coupe du monde, la 21e en tout. Quadruple vainqueur du globe et double champion du monde, l'Américain n'a plus que le titre olympique à décrocher pour entrer définitivement au panthéon des géantistes. Un ultime défi qu'il tentera de relever le 19 février à Sotchi.

Pour l'équipe de Suisse, le géant reste la moins bonne discipline de l'hiver. Cela a encore été le cas dimanche avec, sur les sept Suisses en lice, un seul qualifié pour la seconde manche. Et encore, cet unique rescapé, Carlo Janka, n'a pas pu faire mieux qu'une 24e place, à 6''04 (!) de Ligety. Autant dire que le Grison ne fera pas partie des favoris - et de loin pas - pour aller défendre son titre olympique du géant à Sotchi.

Au classement général de la Coupe du monde, Marcel Hirscher va passer les prochaines semaines, dévolues aux JO de Sotchi, dans la peau du no 1 mondial. Grâce à sa 2e place, l'Autrichien est repassé en tête devant le Norvégien Aksel Lund Svindal, éliminé dimanche et privé samedi de descente (annulation en raison du brouillard). Séparés par 58 points, les deux hommes n'en ont toutefois pas terminé avec leur chassé-croisé alors qu'il reste neuf courses au calendrier (5 en vitesse, 4 en technique).

Mais avant cela, Svindal, Hirscher, Ligety et les autres en découdront aux Jeux de Sotchi. Première course du programme olympique, la descente est agendée dimanche prochain.