Prévoyance vieillesse: référendum lancé contre la hausse de l'âge de la retraite et la baisse des rentes

Le comité référendaire "NON à la hausse de l'âge de la retraite - NON à la baisse des rentes!" a jusqu'au 6 juillet pour réunir 50'000 signatures.
28 mars 2017, 09:32
/ Màj. le 28 mars 2017 à 09:35
Le comité "NON à la hausse de l'âge de la retraite - NON à la baisse des rentes!" réunit la Communauté genevoise d'action syndicale, l'Union syndicale vaudoise, les sections syndicales du SSP Vaud et Genève, SolidaritéS et d'autres militants du mouvement associatif.

Les opposants à la réforme des retraites ont jusqu'au 6 juillet pour récolter les 50'000 paraphes nécessaires au référendum, indique mardi la Feuille fédérale. Un comité romand veut combattre la hausse de la retraite des femmes à 65 ans.

Le comité "NON à la hausse de l'âge de la retraite - NON à la baisse des rentes!" réunit la Communauté genevoise d'action syndicale, l'Union syndicale vaudoise, les sections syndicales du SSP Vaud et Genève, SolidaritéS et d'autres militants du mouvement associatif.

Il s'est constitué vendredi à l'issue de l'assemblée des délégués de l'Union syndicale suisse (USS), qui soutient la réforme. Les femmes socialistes, le SSP, Unia et Syna soutiennent également la réforme d'Alain Berset.

>> Lire aussi: Prévoyance Vieillesse 2020 : les femmes socialistes soutiennent la réforme des retraites

 

Le projet, adopté de justesse par les Chambres lors de la dernière session parlementaire, vise à garantir jusqu'en 2030 le financement de l'AVS. Il prévoit la hausse de l'âge de la retraite des femmes à 65 ans, le relèvement de la TVA de 0,6 point de pourcentage et une diminution des rentes du deuxième pilier. Le taux de conversion de 6,8% sera abaissé à 6%.

Des mesures compensatoires sont prévues dans l'AVS avec un bonus de 70 francs pour les nouveaux rentiers et un relèvement de 150 à 155% du plafond de rente pour les couples mariés.

Formellement, le référendum n'est pas nécessaire: la réforme doit de toute façon être soumise au peuple à cause de la modification du taux de TVA, ancré dans la Constitution. Mais le comité y tient: "Sans référendum, il n'y aura pas de véritable débat". S'il aboutit, deux votations parallèles auront lieu le 24 septembre. Un seul non fera échouer toute la réforme.

>> Lire aussi: Des syndicats de gauche de Suisse romande veulent lancer un référendum contre la réforme de prévoyance vieillesse 2020