Réservé aux abonnés

Une filiale de Ruag dans le Golfe crée des soupçons

L’entreprise en mains de la Confédération veut développer ses activités dans les Emirats arabes unis.
04 déc. 2016, 23:29
/ Màj. le 05 déc. 2016 à 00:01

Installer une filiale du groupe d’armement helvétique Ruag dans un pays impliqué dans une guerre? Voilà le plan révélé, hier, par la presse dominicale de Tamedia («Le Matin» - «SonntagsZeitung»). Entièrement aux mains de la Confédération, le groupe veut étendre ses activités dans les pays du Golfe. Pour ce faire, il a installé une filiale aux Emirats arabes unis (EAU). Dans une annonce, Ruag écrit même à ses «chers clients du Proche-Orient» que c’est «un honneur d’être présent» en ces lieux.

Un honneur, vraiment? Que va-t-il faire dans un pays pourtant sur la liste des destinations interdites p...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois