Le "Cluster du sport" bénéficie de 500'000 francs de la part de Vaud et Lausanne

Afin de mettre en réseau les fédérations internationales, la recherche, la formation et les entreprises liées au sport, la Ville de Lausanne et le Canton de Vaud déboursent chacun 250'000 francs pour financer le "Cluster du sport".
06 août 2015, 15:11
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le secrétariat permanent du cluster pourrait trouver place dans un futur bâtiment sur le site de l'Université de Lausanne, à Dorigny, pour lequel le canton a débloqué un crédit d'étude de 400'000 francs.

 La Ville de Lausanne et le Canton de Vaud débourseront 250'000 francs chacun par an pour soutenir leur "Cluster du sport international". La nouvelle structure mettra en réseau les fédérations internationales, la recherche, la formation et les entreprises liées au sport.

"L'objectif est de créer des synergies profitables à tous et à la prospérité économique vaudoise", rappellent Lausanne et le canton vendredi dans un communiqué. Les deux partenaires ont fait part dès novembre 2010 de leur volonté de "mettre en relation dynamique le monde du sport international et d'autres centres d'activités ou d'excellence vaudois".

Afin de doter le futur cluster d'un secrétariat permanent chargé de la coordination et de l'animation du réseau, la ville et le canton délient leur bourse. Ils dotent cette structure d'une subvention annuelle de 500'000 francs - 250'000 chacun - destinée à son budget de fonctionnement.

Nouveau bâtiment à Dorigny

Le secrétariat permanent du cluster pourrait trouver place dans un futur bâtiment sur le site de l'Université de Lausanne, à Dorigny, pour lequel le canton a débloqué un crédit d'étude de 400'000 francs. Ce bâtiment accueillera aussi l'Académie internationale des sciences et techniques du sport (AISTS) et l'Institut des sciences du sport de l'Université de Lausanne (ISSUL), futur pôle national de formation et de recherche en sport.

L'activité du cluster se développera sur trois grands axes. Dans le domaine de la formation et la recherche, il s'agira de développer les collaborations entre les institutions du sport international et les acteurs concernés de la formation supérieure, ainsi que de la recherche et du développement (R&D).

Promotion économique

La structure renforcera l'accueil de nouvelles fédérations sportives, ainsi que de manifestations et de congrès en lien avec le statut de "capitale olympique" de Lausanne. Enfin, le cluster constituera un atout supplémentaire pour la promotion économique.

Le Conseil d'Etat soumettra au Grand Conseil un complément au projet de loi sur l'éducation physique et le sport afin de préciser le cadre légal. Pas moins de 56 fédérations et organisations sportives internationales sont implantées dans le canton de Vaud.