Réservé aux abonnés

Différend avec les fanfares en passe d’être réglé

Le magistrat Sami Kanaan accepte que des sommes importantes soient thésaurisées dans des cas clairement définis.
19 oct. 2016, 23:07
/ Màj. le 20 oct. 2016 à 00:01

Les fanfares municipales pourront accumuler des réserves, mais en précisant de manière crédible quand et comment elles les affecteront.

Une directive du Département de la culture et des sports de la Ville de Genève, en cours de validation, vient régler un différend qui l’opposait à l’Union genevoise des musiques et chorales (UGMC). La souplesse accordée aux fanfares concernera toute entité subventionnée par le département. Rémy Burri, président de l’UGMC, était monté au créneau pour dénoncer le gel des subventions 2016 de plusieurs des membres de la faîtière.

Car les fanfares de la commune cumul...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois