Réservé aux abonnés

La vitesse dans la peau

A 76 ans, Michel Testaz entretient une authentique passion pour les courses de caisses à savon, un hobby qui ne le quitte plus depuis 36 ans. Rencontre avec un champion.
22 sept. 2017, 00:16
/ Màj. le 22 sept. 2017 à 00:01
DATA_ART_11529446

daniel bujard

info@lacote.ch

Il est comme ça, Michel Testaz. Généreux et passionné, au point de se lever au beau milieu de la nuit pour dessiner une pièce mécanique, celle qui va lui faire gagner la course! La course, oui, mais pas n’importe laquelle, celle des caisses à savon, ces petits bolides sans moteur, fabriqués de bric et de broc qui dévalent à toute berzingue dans les épreuves d’un championnat suisse tout ce qu’il y a de plus sérieux. C’est qu’à 76 ans, Michel Testaz est passé maître dans l’art de la vitesse.

Mécanicien de profession, le septuagénaire est arrivé naturellement à la discip...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois