A Gimel, l’exécutif sera mieux rémunéré

La dernière adaptation des traitements et vacations de la Municipalité remonte à 2011. Le Conseil communal a validé une hausse.
21 oct. 2021, 15:45
/ Màj. le 21 oct. 2021 à 15:45
La Municipalité voit ses rétributions augmenter pour cette nouvelle législature.

Quelque 2000 francs, c’est l’augmentation du montant forfaitaire que l’exécutif a demandé à son Conseil, mardi soir, pour cette nouvelle législature. Elle lui a été accordée au vu de la charge de travail croissante. 

Pour le syndic, l’indemnité fixe annuelle s’élève à 20 000 francs et pour les municipaux à 12 000. Quant aux vacations, elles ont été fixées à 45 francs de l’heure.

En revanche, les rétributions du Conseil communal demeurent inchangées, à l’exception de celles pour la commission de gestion. Au lieu d’un forfait annuel de 250 francs, chaque séance sera rétribuée à hauteur de 25 francs.

Texte ici

par Jocelyne Laurent