Réservé aux abonnés

La "bavure" d'Aubonne ne sera pas poursuivie

Le sommet du G8 à Evian sème le chaos de Genève à Lausanne.
07 août 2015, 11:39
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_7271011.jpg

En ce début de mois de juin 2003, tout le monde est sur les nerfs. En cause, le sommet du G8 qui se tient à Evian. A Genève, le centre-ville est littéralement barricadé, craignant des émeutes. Qui auront lieu. Comme ailleurs sur l'Arc lémanique. Mais c'est à Aubonne que s'est joué un événement douloureux: des manifestants, venus d'un peu partout, entament une action sur l'autoroute A1, à la hauteur du pont de l'Aubonne. Le but, faire s'arrêter le trafic, afin qu'un convoi G8 ne puisse rallier Evian depuis Lausanne. Ce 1 er juin, ces activistes coupent donc le tronçon autoroutier à l'aide d'un ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois