Réservé aux abonnés

Morges: le temple remplacé par le Taj Mahal

Une affiche du festival du Printemps de la poésie chamboule le paysage de la Coquette.
28 mars 2019, 18:02 / Màj. le 28 mars 2019 à 16:42
La Grand-Rue "alternative" de l'affiche du festival du Printemps de la poésie a interpellé les Morgiens.

Quelque chose cloche sur cette Grand-Rue de la ville de Morges. Pas de temple protestant au bout de l’allée, mais un monument majestueux à l’architecture orientale, le Taj Mahal. Mais pas de panique, il ne s’agit que d’une affiche pour le festival du Printemps de la poésie.

La publicité a de quoi déboussoler les habitués du centre-ville. A tel point qu’elle a fait l’objet d’une vive discussion sur les réseaux sociaux. Certains n’ont pas apprécié le remplacement d’un éd...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois