Réservé aux abonnés

Accueil de jour: si Arzier-Le Muids fait sécession, ce ne sera pas seul

La Municipalité a rendu une réponse fouillée sur les opportunités d’une sortie du Réseau d’accueil des Toblerones (RAT), dont les coûts administratifs sont jugés excessifs et croissants. Décision d’ici une année.
23 déc. 2020, 17:13 / Màj. le 23 déc. 2020 à 17:13
L'UAPE d'Arzier, Le Relais des Mômes, est exploité par l'AISGE-accueil de jour au sein du Réseau des Toblerones (RAT).

Les coûts des prestations fournies aux membres par le Réseau d’accueil des Toblerones (RAT) agace à Arzier-Le Muids. Celui-ci continue à augmenter malgré une stabilisation du total d’heures de prise en charge pour les enfants de cette commune. La Municipalité y a étudié un plan de sortie de ce réseau du Jura au Léman, entre Saint-George et Prangins. Celle-ci ne sera pas sollicitée immédiatement, selon la récente résolution votée par le Conseil communal.

Cela fait une ann&...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois