Réservé aux abonnés

Bientôt retraités, ils partent un an en voyage humanitaire à Madagascar

Jean-François et Sandra Gorgerat ont noué des liens très forts avec la population malgache.
22 sept. 2017, 00:16
/ Màj. le 22 sept. 2017 à 09:47
DATA_ART_11529158

Voilà plus de vingt-trois ans que Jean-François Gorgerat habite avec son épouse dans la maison myarolane qui était autrefois celle de son grand-père, le boulanger du village. Ils y ont élevé leurs enfants et sont à ce jour grands-parents.

Mais, désormais, le couple a trouvé dans l’île de Madagascar un deuxième pays de cœur. «Nous sommes tombés amoureux des gens, des vrais soleils. Ils ne possèdent rien et pourtant donnent tout, rayonne Sandra Gorgerat. Nous trouvons là-b...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois