Réservé aux abonnés

Des viennent-ensuite épuisés

Quatre des six partis politiques qui siègent au Conseil n'en ont plus!
07 août 2015, 15:14
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8964146.jpg

m-c.fert@lacote.ch

Depuis le début de la législature en juillet 2011, le bureau du Conseil communal a enregistré 39 assermentations suite à des démissions et à un décès. Exceptés le Parti indépendant nyonnais (PIN) et le Parti libéral radical (PLR), les quatre autres formations ont épuisé leur réservoir de viennent-ensuite (lire encadré). Du coup, comme le leur permet la loi, ils peuvent procéder à des cooptations. Les personnes choisies doivent ensuite être élue...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois