L'accueil à journée continue se précise dans l'ouest du district

Au coeur du collège intercommunal de Crassier, une nouvelle offre d'activités et de repas à midi est proposée aux élèves jusqu'à 12 ans. Une prestation arrangée à trois dans l'attente du restaurant scolaire, dont le chantier débute.
13 nov. 2016, 14:49
/ Màj. le 13 nov. 2016 à 14:57
Le pavillon «provisoire» au cœur du site de l’ESEP à Crassier accueille Le Repère à côté du chantier du restaurant scolaire (à dr.).

Les parents d’élèves, la direction de l'établissement scolaire et l’Association Enfance et Ecole ont mis sur pied Le Repère destiné à accueillir les enfants jusqu'à 12 ans pour les pauses de midi. Avec cette prestation, facturée 12 francs par jour aux parents, on s’approche enfin de la concrétisation de ce fameux article 63a de la constitution vaudoise qui prévoit la journée scolaire à accueil continu dans l'ouest du district de Nyon.

Cette offre vient compléter les deux crèches et quatre UAPE mises en place ces dernières années par l’Association Enfance et Ecole (AEE) qui chapeaute le scolaire et parascolaire de Crassier, Borex, Arnex, Eysins, Signy, Grens, Gingins, Chéserex et La Rippe.

Collaboration entre parents, direction scolaire et politiques

Faute de restaurant scolaire pour les élèves concentrés sur le site de l’ESEP de Crassier, les parents en mal de solutions de garde à midi, recourent beaucoup aux cours facultatifs.

"Ce Repère est une belle réalisation à trois qui ne sera, je l’espère, pas la dernière, a souligné le directeur de l'Etablissement Elisabeth de Portes (ESEP), Philippe Ducommun-dit-Boudry. Car désormais, c’est la mise en place du restaurant scolaire qu’il faut préparer ensemble.» Au stade de l’ouverture du chantier, la cantine tant attendue ne sera pas qu’un endroit où manger. Les élèves devront aussi être pris en charge comme le veut l’article 63a.

par Didier Sandoz