Réservé aux abonnés

L’ouest du district se pare contre les voitures tampons

Après Borex, Crassier et Eysins, Chéserex légiférera pour éviter que ses places ne servent de parking relais.
11 déc. 2016, 23:34
/ Màj. le 12 déc. 2016 à 08:09
Eysins, Parking, Vendredi 9 décembre 2016, Bientôt limitation à 5h maximum, Photos Céline Reuille Parking

Didier Sandoz collaboration: Sophie ehrbrich

didier.sandoz@lacote.ch

L’avertissement a été lancé jeudi soir au Conseil communal de Chéserex. «Nous allons être obligés d’être assez méchants, comme cela a été le cas à Gingins ou à Crassier», a annoncé le municipal Patrick Barras. Dans le viseur des autorités, on trouve les voitures ventouses qui viennent au quotidien emplir les parkings communaux.

«Nous pensions avoir suffisamment de places, mais au vu du nombre d’utilisateurs de nos salles communales, piscine et installations sportives, nous ne pourrons plus tolérer du stationnement à la journée.»...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois