Réservé aux abonnés

LA POLICE PERTURBE L'AGENDA

07 août 2015, 13:31
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Certains commerçants n'ont pas caché leur déception en découvrant que le prochain Marché de printemps était agendé le 24 mai alors que l'an passé il a eu lieu le 1 er juin. "Les salaires ne sont pas versés le 24 mai!" , se sont plaints plusieurs des participants. Leur répondant, Maurice Suter, leur a expliqué que c'est à la demande de la Municipalité que cette date a été choisie, car la police était trop sollicitée le week-end à cette période. Une police dont d'autres commerçants ont regretté le manque de souplesse lors des déchargements des livraisons.

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois