Réservé aux abonnés

Les infirmières à domicile font de l’imprévu leur routine

Urgentistes, médecins, radiologues, techniciens, ambulanciers, infirmiers: dans le domaine des soins médicaux, nombreux sont ceux qui travaillent durant les fêtes, Certains se rendent à domicile, telle Anne-Lise Golaz du CMS.
30 déc. 2019, 17:56 / Màj. le 30 déc. 2019 à 17:56
Alors que les antibiotiques coulent dans la veine, Anne-Lise Golaz s'enquiert de l'état de santé général de la personne sortie il y a peu de l'hôpital après une opération.

«Comment allez-vous? Pas de douleur, pas de gêne?» s’enquiert Anne-Lise Golaz, infirmière à domicile pour le Centre médico-social 24 (CMS 24). Elle est au chevet d’une femme qui, après une opération, nécessite encore quelques jours d’antibiothérapie intraveineuse. Avec l’existence de ce service de soins à domicile, la patiente a pu rentrer chez elle et profiter des fêtes en famille.

«Si le traitement est de longue durée, on passe la main au CMS du secteur après les &ea...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois