Réservé aux abonnés

Michel Viala, mort d'un écorché vif et conteur d'histoires

Il y a trois ans, il avait reçu "La Côte" dans sa chambre à l'EMS du Petit-Bois.
07 août 2015, 11:43
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_7313040.jpg

L'homme de théâtre genevois Michel Viala est décédé jeudi à l'âge de 80 ans des suites d'un cancer, dans la maison de retraite au Petit-Bois à Crans-près-Céligny. Tour à tour comédien, metteur en scène, écrivain, poète et peintre, Michel Viala a marqué le théâtre romand de son empreinte.

"La Côte" l'avait rencontré en 2009 où il nous avait accueillis dans sa chambre tapissée de souvenirs et de sources d'inspiration. "Vous voulez savoir comment je me suis retrouvé ici? questionnait-il à l'époque. J'avais un appartement et je voulais qu'on me foute la paix. Un jour, ma fille est arrivée pour...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois