Réservé aux abonnés

Mille euros pour un risque mortel

Il transportait de la cocaïne sans savoir qu'il risquait sa vie.
07 août 2015, 15:14
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Un brin naïf, aux abois certainement, un ressortissant du Nigeria de 33 ans expliquait hier, face aux juges du Tribunal correctionnel de l'arrondissement de La Côte, qu'il lui semblait ne pas avoir d'autre choix que d'accepter de transporter de la drogue pour subvenir aux besoins de sa famille. "J'ai agi ainsi car j'avais besoin d'argent pour payer trois mois d'arriérés de loyers en Italie. On me menaçait d'expulsion. Je suis sans emploi" , a-t-il expliqué. Si la transaction avait abouti, on lui promettait 1000 euros pour services rendus, soit l'équivalent de trois mois de loyers impayés.

L'h...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois