Réservé aux abonnés

Nyon: elle fait parler les pierres de l’amphithéâtre romain par l’estampe

L’artiste Valentine Emilia Bossert a passé trois semaines au chevet de l’arène romaine. Ses frottages de graphite sur papier déploient une fascinante mémoire minérale à voir à la galerie Eeeeh!.
27 oct. 2021, 17:00 / Màj. le 28 oct. 2021 à 09:15
L'exposition "Du devenir" présente une vingtaine de pièces réalisées sur différents papiers par frottage ou tamponnage de pierres vieilles de 2000 ans.

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois