Pompiers du SDIS de l'Etraz: prise de possession officielle de leur nouvelle caserne

La traditionnelle cérémonie du rapport annuel du corps a coïncidé avec l'inauguration du nouveau siège du service du feu à Rolle.
07 août 2015, 12:02
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le rapport a été suivi par des démonstrations pratiques en extérieur. Ici, par un froid glacial, les pompiers s'entraînent au maniement  de la lance à incendie.

A l'étroit jusqu’il y a peu dans une caserne vétuste et inadaptée aux exigences du moment  en ville de Rolle, les pompiers du SDIS de l’Etraz occupent, depuis le début de l’automne, des locaux vastes et ultra-modernes dans un bâtiment flambant neuf, situé dans la zone d’activités de la Pièce. Un espace qui tient compte de l’accroissement prévisible des besoins en hommes et en matériel, en lien avec l’entrée en vigueur de la future organisation SDIS Etraz Région, appelée à assurer la sécurité dans un secteur géographique, comptant plus de 28 000 habitants, le 24  janvier 2014.

Le traditionnel  rapport annuel, tenu pour la première fois dans ce lieu officiellement inauguré le même soir,  revêtait, en substance, à la veille de ces changements structurels, une importance toute particulière.

Dans le grand garage, libéré exceptionnellement  de ses véhicules, le commandant Stéphane Dufour a évoqué les échéances à venir, face à un parterre de sapeurs, mais aussi de syndics et de municipaux. Le 12 décembre, lors d’une séance dirigée par Andrea Arn, préfète de Morges, les  représentants des communes membres devront ainsi nommer les membres du comité directeur, qui définira ensuite la composition de l’état-major. Nous avons une caserne magnifique, mais il nous faudrait des appartements à loyers modérés à proximité, pour éviter que nos hommes ne partent ailleurs, a-t-il déclaré par ailleurs, dans le cadre d’un appel aux autorités politiques. Il a invité ceux-ci à plancher également sur le problème de la caserne d’Aubonne, qui devra faire face à un gros manque de place à l’horizon 2015-2016.

Au niveau des interventions sur le terrain, les pompiers ont été fortement sollicités en 2013, suite, entre autres, à des événements météo exceptionnels, comme le violent orage de grêle du 20 juin. Dans le domaine de la lutte contre le feu, l’événement marquant a été l’incendie du quai de chargement de l’entreprise Schenk à Rolle, par chance circonscrit avant que les flammes ne s’étendent à la halle d’embouteillage, et évitant de longs mois de chômage aux salariés.

Article complet à lire dans "La Côte" de lundi.