Réservé aux abonnés

Un jeune pâtissier de 17 ans préparera le dessert de The Meal Mies

Gymnasien à Nyon en année de maturité, Jean-Valentin de Saussure n’attend qu’une chose: devenir pâtissier-chocolatier.
22 sept. 2017, 00:16
/ Màj. le 22 sept. 2017 à 12:14
DATA_ART_11528020

SOPHIE ERBRICH

info@lacote.ch

Il a beau descendre du célèbre géologue genevois et du linguiste du même nom, le gymnasien Jean-Valentin de Saussure ne se destine pas vraiment à une carrière universitaire. Une fois sa maturité en poche, c’est une école de gastronomie culinaire qui l’attend à Paris, en option pâtisserie.

Le jeune homme de 17 ans se réjouit déjà de concrétiser officiellement sa passion pour la cuisine, qu’il dit avoir reçu de sa maman. «Je l&rsquo...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois