22.12.2019, 18:05

Pour la der du Cerf, le chef Crisci passe à table

Premium
chargement
Une fois n'est pas coutume, Carlo Crisci s'est attablé dans son restaurant, samedi soir, juste avant qu'il ne ferme. Dans la salle, il a retrouvé son fils, Angelo (à g.), mais également son épouse Christine.

Gastronomie Le cuisinier étoilé a mis un terme à l’aventure de son restaurant gastronomique, samedi soir à Cossonay. Pour l’occasion, il a délaissé ses cuisines pour s’installer dans la salle.

Il est à peine 19h, ce samedi 21 décembre, au Cerf, à Cossonay. Au moment de passer la porte vitrée qui marque l’entrée du restaurant, le regard s’attarde sur le nom apposé là: Crisci, celui du chef étoilé qui préside à la destinée de l’établissement depuis trente-sept ans. Le patron est installé à la petite table qui jouxte l’office. «J’ai décidé que je ne cuisinais pas ce soir. Je vais manger à toutes les tables!» expose-t-il.

A lire aussi : Cossonay: le nouveau défi du chef étoilé Carlo Crisci

Le moment est...

À lire aussi...

CossonayCossonay: Carlo Crisci, la vie du chef ne manque pas de selCossonay: Carlo Crisci, la vie du chef ne manque pas de sel

GastronomieCossonay: le nouveau défi du chef étoilé Carlo CrisciCossonay: le nouveau défi du chef étoilé Carlo Crisci

GastronomieCossonay: le chef étoilé Carlo Crisci met fin à l’aventure du CerfCossonay: le chef étoilé Carlo Crisci met fin à l’aventure du Cerf

RestaurationL'auberge communale de Bursins perd son roi SoleilL'auberge communale de Bursins perd son roi Soleil

Bursins: l’auberge perd son roi Soleil

Jean-Michel Colin, ancien second de Frédy Girardet, rend son tablier après avoir tenu 32 ans durant l’auberge communale...

  27.11.2019 05:00
Premium

RestaurationPays du bon vin, Tartegnin devient un pays sans bistrotPays du bon vin, Tartegnin devient un pays sans bistrot

Top