07.01.2020, 13:14

Condamné au pénal, le président Ravenel vacille

Premium
chargement
Yves Ravenel s'est longuement entretenu avec le chef de groupe UDC Philippe Jobin (à g.) et les différentes formations politiques, mardi matin, avant de s'éclipser.

Politique Le syndic de Trélex a été condamné pour menace qualifiée envers son épouse. La gauche exige sa démission de la présidence du Grand Conseil. Ce mardi après-midi, il n’a pas dirigé la séance.

Yves Ravenel est resté invisible, ce mardi après-midi au Parlement vaudois. C’est Sonya Butera, première vice-présidente du Grand Conseil, qui s’est installée dans son fauteuil pour diriger les débats. Le premier citoyen du canton n’a donc pas entendu directement les appels à la démission que lui a décochés la gauche. Celle-ci a enjoint le syndic de Trélex à...

À lire aussi...

ÉvénementTrélex: le président du Grand Conseil Yves Ravenel fêté par tout le cantonTrélex: le président du Grand Conseil Yves Ravenel fêté par tout le canton

Grand ConseilDes vaches en plein Lausanne pour le président RavenelDes vaches en plein Lausanne pour le président Ravenel

VaudLe syndic de Trélex Yves Ravenel élu à la présidence du Grand ConseilLe syndic de Trélex Yves Ravenel élu à la présidence du Grand Conseil

Grand ConseilTrélex et un comité d'organisation déjà à l'oeuvre pour préparer la réception du futur président RavenelTrélex et un comité d'organisation déjà à l'oeuvre pour préparer la réception du futur président Ravenel

Top