02.07.2020, 12:00

Condamné pour avoir violenté sa femme enceinte, il sera bientôt libre

Premium
chargement
Le Tribunal a condamné un mari violent à la prison avec sursis. Il pourrait ressortir bientôt.

Tribunal Les juges nyonnais ont décidé de laisser une chance de se racheter à ce mari irakien qui avait violenté son épouse alors qu’elle portait leur enfant à naître.

«Soyez digne de la confiance qui vous est accordée, il est important que vous fassiez vos preuves aux yeux du tribunal mais surtout que vous les fassiez vis-à-vis de la personne qui vous est le plus chère et qui vous a accueilli ici», a souligné Daniel Stoll, président du Tribunal correctionnel de l’arrondissement de La Côte. A l’instar de son épouse en premier lieu, puis du Ministère public, les juges...

À lire aussi...

PhénomèneDes communes dans la nuit noire pour observer les étoiles filantesDes communes dans la nuit noire pour observer les étoiles filantes

EducationA Saint-Cergue, on va réfléchir à d’autres interactions avec le vivantA Saint-Cergue, on va réfléchir à d’autres interactions avec le vivant

PatrimoineAu cœur de La Côte, des visites guidées pour les fans de grands crusAu cœur de La Côte, des visites guidées pour les fans de grands crus

CULTUREFar°: «Nous avons envisagé cette crise comme une opportunité»Far°: «Nous avons envisagé cette crise comme une opportunité»

ManifestationNyon: Rive Jazzy a comblé un manque de festivalNyon: Rive Jazzy a comblé un manque de festival

Top