12.02.2020, 12:24

Une antispéciste condamnée pour avoir manifesté à Aubonne

Premium
chargement
A Aubonne, le 27 mars 2018, la manifestation antispéciste avait mobilisé la police cantonale.

Tribunal Une activiste de la cause animale a été condamnée par défaut à une amende dans le cadre de la manifestation organisée par les antispécistes à Aubonne, en mars 2018.

Convoquée à deux reprises par le Tribunal de police d’arrondissement de La Côte, absente lors des deux audiences, une antispéciste française a été condamnée par défaut. Les juges nyonnais l’ont reconnue coupable de contrainte. Elle écope d’une peine pécuniaire de 30 jours-amende à 30 francs le jour avec sursis pendant deux ans, ainsi que d’une amende de 200 francs qui, en cas de non-paiement, sera convertie en deux jours de prison. Les frais de la procédure à charge de l’accusée...

À lire aussi...

TribunalNyon: cette antispéciste sera jugée malgré ses absences répétéesNyon: cette antispéciste sera jugée malgré ses absences répétées

TribunalNyon: militant antispéciste seul face à un tribunal sur le qui-viveNyon: militant antispéciste seul face à un tribunal sur le qui-vive

JusticeBlocage d’Aubonne en 2018: un militant antispéciste blanchiBlocage d’Aubonne en 2018: un militant antispéciste blanchi

ActionUne manifestation antispéciste a bloqué AubonneUne manifestation antispéciste a bloqué Aubonne

Top