Covid: comment les «petits» clubs tentent de garder la tête hors de l’eau

chargement

Covid-19 Vélo, volley, football, gym ou encore judo: si les deux vagues de coronavirus ont fortement perturbé l’activité des clubs amateurs, ces derniers ont, pour le moment, réussi à maintenir un certain équilibre financier. Tour d’horizon de Nyon à Morges, en passant par Crans, Gimel et Gland.

 20.01.2021, 17:00
Lecture: 7min
Premium
L'impossibilité d'organiser les traditionnels tournois indoor hivernaux constituent un manque à gagner certain pour les clubs de football.

Comme tous les secteurs d’activité, le sport amateur a été touché de plein fouet par le Covid-19. Stoppée nette au cours du printemps dernier, l’activité des «petits» clubs, qui avait repris durant l’été pour une partie d’entre eux, s’est une nouvelle fois trouvée considérablement réduite depuis fin octobre.

Compétitions suspendues, entraînements interdits aux plus de 16 ans, l’impact...

À lire aussi...

GolfEtats-Unis: les interventions sur Tiger Woods ont réussi et «il se rétablit»Etats-Unis: les interventions sur Tiger Woods ont réussi et «il se rétablit»

AutomobileRomain Grosjean a repris le volant trois mois après son accidentRomain Grosjean a repris le volant trois mois après son accident

GolfAccident de la route: Tiger Woods souffre de fractures à la cheville et à la jambeAccident de la route: Tiger Woods souffre de fractures à la cheville et à la jambe

CyclismeRobin Froidevaux a bien lancé son sprint vers TokyoRobin Froidevaux a bien lancé son sprint vers Tokyo

VoileAlan Roura: «Je ne repartirai pas pour un tour sans un projet fort»Alan Roura: «Je ne repartirai pas pour un tour sans un projet fort»

Top