Réservé aux abonnés

Faiblesses et force de l'enfance

03 janv. 2013, 00:01
data_art_6693552.jpg

"L'enfant d'en Haut" Ursula Meier (Vega film - Archipel 35)

Ceux qui avaient vu "Home", le premier "vrai" long métrage - atteignant des sommets de poésie - de la Franco-Suisse Ursula Meier, ont acquis une certitude: la cinéaste a quelque chose dans le ventre, des choses sinon à dire tout du moins à montrer. Son deuxième film ("L'Enfant d'en Haut"), sorti en 2012, a confirmé la première impression. Là encore la poésie est au rendez-vous, mais la cinéaste a rajouté d'autres qualités à son répertoire: Ursula Meier sait aussi jouer avec la violence psychologique. Le film en fait d'ailleurs la dém...