Le baril de pétrole tombe sous les 100 dollars

C'est une première depuis plus de neuf mois. Le baril de pétrole est repassé sous la barre des 100 dollars, plombé par la crise économique mondiale.
07 août 2015, 11:14
Le baril de Brent chute mais devrait se stabiliser autour de 100 dollars.

Le pétrole n'est pas épargné par la crise. Le prix du Brent coté à Londres descendant même sous le seuil des 100 dollars pour la première fois depuis le 11 juillet 2012. Le prix du baril de brut est descendu mardi en début d'échanges asiatiques à 98,00 dollars.

 

Les cours du baril continuaient de se replier après avoir dégringolé de plus de 2,50 dollars la veille, dans un marché toujours fragilisé par les indicateurs décevants publiés lundi aux États-Unis et en Chine, les deux principaux consommateurs de brut de la planète.

La Chine dicte la crise

"Les cours du pétrole ont réagi très négativement au ralentissement totalement inattendu de la croissance économique chinoise au premier trimestre", et leur recul "a été amplifié par le mouvement de ventes massives sur l'ensemble des marchés de matières premières", rappelait Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

"il ne faut pas s'attendre à un vigoureux sursaut des prix, qui devraient se stabiliser dans une fourchette étroite autour de 100 dollars", estimait-il encore.

De son côté, "le WTI (échangé à New York) résiste un tout petit peu mieux, mais il n'est absolument pas immunisé contre la morosité des investisseurs face aux salves de statistiques économiques décevantes de par le monde", avertissait M. Kryuchenkov.