Obama promet de tenir la finance américaine à l'oeil

Barack Obama promet de surveiller l'industrie de la finance américaine pour empêcher tout "comportement irresponsable". Il projette pour cela de nommer d'importantes autorités de "gendarmes financiers."

27 janv. 2013, 08:59
Barack Obama promet de lutter contre les comportements irresponsables de la finance.

 Barack Obama a promis de surveiller l'industrie de la finance américaine pour empêcher tout "comportement irresponsable". Il a également défendu deux nominations à la tête des gendarmes financiers, nominations qui doivent encore être validées par le Sénat.

Le président américain a nommé jeudi Mary Jo White, une procureure fédérale, à la présidence de la Commission des opérations de Bourse (SEC) chargée notamment de mener à bien la réforme de Wall Street. Il a aussi reconduit Richard Cordray à la tête du Bureau américain de protection des consommateurs face aux services financiers (CFPB) créé en 2010.

"Ici en Amérique, nous savons que le libre marché est la plus grande force oeuvrant en faveur du progrès économique que le monde ait jamais connue", a déclaré samedi Barack Obama dans son allocution hebdomadaire à la radio et sur Internet.

"Mais nous savons aussi que le libre marché fonctionne mieux pour chacun si nous avons des règles judicieuses et de bon sens afin d'empêcher tout comportement irresponsable", a-t-il ajouté. "Changer la loi n'est pas suffisant, nous avons aussi besoin de policiers pour appliquer la loi", a-t-il poursuivi.

Mary Jo White et Richard Cordray seront à la hauteur de cette tâche, a-t-il assuré. Mme White pourrait être la première procureure à prendre la présidence du gendarme boursier et pourrait donner un visage plus dur à cet organisme discrédité par ses erreurs au moment de la crise financière et de l'affaire Madoff.