Coronavirus – Fake news: non, la Russie n’a pas relâché 800 lions pour faire respecter le confinement

Alors que le Covid-19 continue de se propager, de nombreuses fausses informations circulent sur les réseaux sociaux. Depuis dimanche, une vidéo prétend que Vladimir Poutine utilise des lions pour empêcher les Russes de sortir dans les rues. C’est évidemment faux.

24 mars 2020, 12:40
Régulièrement, nous décortiquons pour vous les fake news sur le coronavirus diffusées sur les réseaux sociaux et les messageries.

«Vladimir Poutine a lâché 800 tigres et lions dans tout le pays pour pousser les gens à rester chez eux. Restez tous en sécurité!!» Le message, partagé sur Twitter le 22 mars, est accompagné d’une capture d’écran d’une chaîne d’information qui montre un lion qui marche dans les rues d’une ville pour décourager les habitants à sortir de chez eux. Il fait rapidement le tour des réseaux sociaux.

 

 

Pour contrer la pandémie du coronavirus, le gouvernement russe a-t-il vraiment pris cette mesure «sauvage mais efficace à 100%», comme le décrit un utilisateur de Twitter? Non, il s’agit bien sûr d’une fausse information. 

La vidéo n’est pas un montage, mais les images ont été prises en 2016 en Afrique du Sud, dans la ville de Johannesburg, et non dans une ville russe ces derniers jours.

 

 

L’information selon laquelle Vladimir Poutine aurait donné deux options à tous les Russes, rester à la maison durant deux semaines ou aller en prison durant cinq ans, est elle aussi fausse.

 

 

D’autres images montrent un lion dans les rues d’une prétendue localité russe. Mais, dans ce cas-là aussi, la vidéo a été filmée dans un autre pays, en Inde.

Attention, la diffusion de fausses informations est pénalement punissable en Suisse.