Réservé aux abonnés

En prison, Barack Obama lance la réforme de la justice pénale

Noirs et Blancs ne sont pas égaux devant la justice.
25 août 2015, 16:12
data_art_9309426.jpg

En devenant le premier président américain en exercice à visiter une prison fédérale, Barack Obama fait enfin émerger le dossier de la justice pénale. Préparé de longue date, il peut donner à sa présidence une substance historique dont on a longtemps cru qu'elle ferait défaut.

Après avoir remporté plusieurs batailles intérieures, comme l'assurance maladie ou le mariage gay, il vient de remplumer son bilan international en se rabibochant avec Cuba et en arrachant un deal à l'Iran.

Il a maintenant le vent en poupe pour faire passer une réforme essentielle. Et c'est celle-ci, bien plus encore que...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois