Réservé aux abonnés

«Je suis une fille de Damas»

Issue de la diaspora arménienne en Syrie, la chanteuse Lena Chamamyan vit aussi l’exil du peuple syrien.

02 déc. 2015, 23:23 / Màj. le 03 déc. 2015 à 00:01
DATA_ART_9682971

Sa voix s’élève sur des notes de jazz oriental. Comme pour apaiser de son baume son pays meurtri. Et pour prouver aussi que la culture syrienne survit à la guerre. Lena Chamamyan porte en elle plusieurs exils. Issue de la diaspora arménienne de Damas, la chanteuse syrienne vit aujourd’hui à Paris. Elle sera de passage à Genève, au Victoria Hall, samedi pour un concert en faveur d’une école pour les enfants syriens réfugiés au Liban. Une manière aussi, pour l’artiste, de faire connaître au...