Réservé aux abonnés

Non-lieu requis dans l'enquête française sur la mort d'Arafat

25 août 2015, 16:13
data_art_9319631

Le parquet de Nanterre (Hauts-de-Seine) a requis mardi un non-lieu dans l'enquête sur la mort en 2004 de Yasser Arafat. Au coeur du problème: des doses supérieures à la moyenne de polonium 210, substance radioactive toxique, dans le corps de l'ex-chef palestinien. Le parquet "a rendu un réquisitoire définitif aux fins de non-lieu" dans ce dossier, où aucune mise en examen n'a été prononcée. ATS

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois