Prise d'otages à Bamako: six employés d'une compagnie aérienne russe tués

Six ressortissants russes ont trouvé la mort lors de la prise d'otages de vendredi à Bamako. Les victimes travaillaient au sein de la compagnie aérienne régionale russe Volga-Dnepr.

21 nov. 2015, 15:01
Six autres Russes ont été secourus.

Six employés de la compagnie aérienne régionale russe Volga-Dnepr ont été tués vendredi dans l'attaque de l'hôtel Radisson Blu à Bamako au Mali, a dit samedi le ministère russe des Affaires étrangères. Le bilan de cette attaque est de 19 ou 27 morts selon les sources.

"Parmi les nombreux étrangers capturés comme otages, il y avait des ressortissants russes", a déclaré la porte-parole du ministère, Maria Zakharova, dans un communiqué.

"Parmi les tués figurent six ressortissants de notre pays qui avec treize ressortissants d'autres pays ont été touchés par balles par les activistes dans le restaurant dans les tout premiers instants de l'attaque terroriste contre l'hôtel." Maria Zakharova a ajouté que six autres Russes avaient été secourus.

Le bilan de l'attaque, annoncé dans la nuit par le président Ibrahim Boubacar Keïta, est de 19 morts, sans compter les deux assaillants tués. Trois Chinois, un Belge et une Américaine comptent parmi les étrangers décédés. Une source militaire malienne avait annoncé un bilan de 27 morts.

Le président Vladimir Poutine a adressé un télégramme de condoléances à son homologue malien en lui déclarant que la "coopération internationale la plus large" était nécessaire pour combattre le terrorisme, selon un communiqué du Kremlin.