FIFA: 8 ans de suspension contre Blatter et Platini? Insuffisant pour la chambre d'instruction

Sepp Blatter et Michel Platini ont été "condamnés" en première instance, à 8 ans de suspension de toute activité liée au football. Mais les présidents de la FIFA et de l'UEFA pourraient être plus lourdement punis encore. La chambre d'instruction de la FIFA veut faire appel de cette décision et obtenir une radiation à vie.
12 janv. 2016, 13:51
Platini, Blatter et Valcke dans la tourmente.

La chambre d'instruction de la FIFA, qui avait requis la radiation à vie, veut faire appel de la suspension de Michel Platini et Sepp Blatter pour huit ans de toute activité liée au football. Elle juge la sanction "insuffisante", a-t-elle annoncé.

"La chambre d'instruction a l'intention de lancer la procédure d'appel contre la décision contre M. Blatter et M. Platini au comité d'appel de la FIFA", indique dans un communiqué Andreas Bantel, porte-parole de la chambre d'instruction de la commission d'éthique de la FIFA, soit la justice interne de l'instance suprême du football.

 

La chambre d'instruction de la FIFA est composée de deux organes: la chambre d'instruction, soit les enquêteurs-procureurs qui avaient requis la radiation à vie, et la chambre de jugement, qui avait prononcé le verdict d'une suspension de huit ans. Blatter et Platini, jusqu'ici les deux personnages les plus puissants de la planète football, ont été suspendus le 21 décembre en raison du paiement controversé de 1,8 million d'euros du Suisse au Français en 2011 pour un travail de conseiller achevé en 2002 sans contrat écrit.

L'annonce par la chambre d'instruction de son intention d'interjeter appel survient alors que Platini a déposé lundi en fin d'après-midi son appel auprès de la chambre des recours de la FIFA pour tenter de faire lever sa suspension. L'avocat de Blatter avait quant à lui indiqué dimanche que son client allait faire appel.

La charge de corruption n'avait pas été retenue contre les deux hommes par le tribunal interne de la FIFA, qui les avait en revanche jugés coupables d'"abus de position", de "conflit d'intérêt" et de "gestion déloyale". Platini avait écopé en outre d'une amende de 80'000 francs suisses, plus élevée que celle de Blatter, 50'000 francs suisses. Pendant leur suspension, ils ne peuvent plus avoir aucune activité officielle dans le football. Ils pourront toujours aller voir un match, à condition qu'ils paient eux-mêmes leur billet.