Les Etats-Unis champions pour la 3e fois

En battant la Suède 3-1, les Etats-Unis sont devenus champions du monde M20 pour la troisième fois de leur histoire. La médaille de bronze échoit à la Russie, vainqueur d'un Canada qui repart sans breloque pour la première fois depuis 1998.

05 janv. 2013, 18:27
L'attaquant américain Rocco Grimaldi, ici à gauche face à la République tchéquie, a fait parler la poudre en finale face à la Suède, avec un doublé.

Deux buts de Rocco Grimaldi (19 ans) en l'espace de 165 secondes en milieu de deuxième tiers-temps ont permis aux Etats-Unis de renverser le score, ouvert par le Suédois Sandberg à la 22e minute. Repêché en 33e position par les Florida Panthers en 2011, le joueur de l'Université du Dakota du Nord a inscrit ses deux premiers buts du tournoi à cette occasion. Le 3-1 final a été marqué par Vincent Trocheck alors que le gardien scandinave avait déserté sa cage.

Ce troisième sacre mondial - après 2004 et 2010 - pour les jeunes Etasuniens a de quoi surprendre, la sélection nord-américaine ayant entamé le tournoi avec deux défaites en trois rencontres. La sélection de Phil Housley a cependant survolé la République tchèque (7-0 en 1/4 de finale) comme le Canada (5-1 en 1/2 finale) pour s'offrir une finale puis un sacre mérités. Battus 6-5 par l'hôte russe, le Canada rentrera quant à lui au pays sans médaille pour la première fois depuis 1998, après avoir pourtant montré un visage très convaincant lors du tour préliminaire.

Gibson nommé MVP

Le comité d'organisation a par ailleurs désigné les meilleurs joueurs du tournoi. Le titre du joueur le plus précieux (MVP) est revenu au gardien étasunien John Gibson (19 ans, repêché en 39e position par les Anaheim Ducks en 2011), qui a affiché un taux de 95,54% d'arrêts en 7 matches disputés. Le trophée du meilleur défenseur a été décerné à Jacob Trouba (EU) alors que le Canadien Ryan Nugent-Hopkins a été élu meilleur attaquant. Les trois autres joueurs à compléter l'équipe all-star de la compétition sont le défenseur Jake McCabe (EU), Filip Forsberg (Su), et John Gaudreau (EU).

A noter enfin que la Suisse connaît désormais ses adversaires pour la prochaine édition, qui se tiendra à Malmö (Su). Elle affrontera l'hôte suédoise, la Russie, la Finlande ainsi que la Norvège, néo-promue en lieu et place de la Lettonie, qui a été reléguée. A cette occasion, le format de la compétition changera: les quatre premières équipes des deux groupes se qualifieront directement pour les 1/4 de finale, alors que les deux lanternes rouges disputeront un barrage contre la relégation au meilleur des trois matches.