Réservé aux abonnés

Quand poids rime avec souplesse

A la découverte d’un sport bien plus physique que ce que l’on peut imaginer.
14 janv. 2016, 00:37
sumo à Renens  sumo

yann suter

sports@lacote.ch

Deux montagnes de graisse en culotte qui s’affrontent sur une sorte de ring. Telle est l’image réduite que l’on a bien souvent dans nos contrées du sumo. C’est donc avec une certaine appréhension que je suis allé participer à un entraînement.

Avant toute chose, il est nécessaire de revêtir un mawashi, cette sorte de culotte qui est composée d’un tissu d’une longueur de six à huit mètres. Il passe par l’entre-jambe puis s’enroule autour des reins. Il sert non seulement de point d’accroche pour les lutteurs, mais également à protéger l’entre-jambe au cas où un coup mal p...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois