Urs Kryenbühl: «c’est clair que j’avais un grand ange gardien à mes côtés lors de cette chute»

Deux jours après sa lourde chute à Kitzbühel, Urs Kryenbühl s’est exprimé sur les réseaux sociaux. «C’est clair que j’avais un grand ange gardien à mes côtés», a écrit le Schwytzois, qui souffre d’une commotion, d’une fracture de la clavicule et d’une déchirure du ligament croisé du genou.
24 janv. 2021, 21:28
Urs Kryenbühl souffre d'une commotion, d'une fracture de la clavicule et d'une déchirure du ligament croisé du genou. (archives)

Urs Kryenbühl est de retour en Suisse deux jours après sa lourde chute à Kitzbühel. Il s’est exprimé à travers ses canaux sur les réseaux sociaux. Il se trouve dans une assez bonne situation compte tenu de la gravité de ses blessures.

 

 

«Bon, je suis déjà en pause estivale», écrit Kryenbühl. «Aussi dur que cela résonne, la saison est terminée pour moi. C’est clair que j’avais un grand ange gardien à mes côtés lors de cette chute», souligne le Schwytzois de 26 ans.

A lire aussi : Ski alpin: Urs Kryenbühl sévèrement blessé après sa chute lors de la descente de Kitzbühel

Kryenbühl était tombé après le franchissement du dernier saut de la piste de la Streif à plus de 145 km/h. Il souffre d’une commotion, d’une fracture de la clavicule et d’une déchirure du ligament croisé du genou.